Yvelines. Soupçonnées d’avoir détourné plus de 7 500 €, deux employées de boulangerie en garde à vue

logo Ouest France illustration Yvelines. Soupçonnées d’avoir détourné plus de 7 500 €, deux employées de boulangerie en garde à vue

Publié le 25/11/2022 14:02:48

Deux employées d’une boulangerie située à Buc (Yvelines) ont été placées en garde à vue pour vol, mercredi 23 novembre 2022. Soupçonnées d’avoir détourné entre 7 500 et 10 000 €, les deux femmes de 25 et 44 ans ont admis les faits. Depuis juin dernier, elles se partageaient chaque jour une partie des sommes payées en liquide par les clients. 

Employées dans une boulangerie de Buc (Yvelines), deux femmes de 25 et 44 ans ont été placées en garde à vue mercredi 23 novembre 2022, rapporte 78 Actu . Elles sont soupçonnées d’avoir volé entre 7 500 et 10 000 € à l’entreprise.

D’après les informations de nos confrères, une enveloppe accueillait chaque jour une centaine d’euros qui aurait dû se trouver dans la caisse. Une somme que les deux mises en cause « omettaient » d’enregistrer. Les deux salariées, qui ont reconnu les faits en garde à vue, se répartissaient l’argent sur un parking voisin en fin de journée, sous l’œil attentif d’une caméra de surveillance. Ce détournement quotidien durait ainsi depuis juin dernier.

C’est le directeur de l’établissement qui, constatant une baisse significative du chiffre d’affaires de sa boulangerie, avait porté plainte contre ses deux employées, indique le média local. L’enquête avait alors permis, grâce notamment aux images de vidéosurveillance et à l’examen de la situation financière des deux suspectes, de confirmer les doutes du gérant.

78 Actu précise que 900 € ont été retrouvés chez l’une des deux suspectes. Caché dans une boîte noire fermée à clé, l’argent a été saisi par les autorités. Les employées de boulangerie, qui selon nos confrères ont expliqué avoir « tout simplement cédé à la tentation », devraient être prochainement convoquées par la justice pour répondre de leurs actes. D’après Le Parisien , elles encourent jusqu’à trois ans de prison et 45 000 € d’amende.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/ile-de-france/buc-78530/yvelines-soupconnees-d-avoir-detourne-plus-de-7-500-deux-employees-de-boulangerie-en-garde-a-vue-79e8f31e-6cb7-11ed-bb24-fc75ae20c224