Violentes rafales de vent, tornade de sable... un mort et plusieurs blessés dans le Calvados

logo Le Parisien illustration Violentes rafales de vent, tornade de sable... un mort et plusieurs blessés dans le Calvados

Publié le 18/06/2022 22:02:24

Trouville, Deauville, Villers-sur-Mer, Cabourg... Un phénomène subit de vent violent a balayé pendant une petite demi-heure les côtes du Calvados en début de soirée, samedi.

Panique sur la Côte fleurie dans le Calvados. En fin de journée, ce samedi, d’énormes rafales de vent ont surpris de nombreux habitants qui profitaient, en pleine canicule, de températures plus clémentes en Normandie. Alors que le mercure avait dépassé les 30 °C dans la journée, il a chuté de près de 15 degrés en quelques minutes.

Sur toute la côte, le ciel s’est rapidement assombri et le sable s’est soulevé. Certains pensant même assister à des tornades. Des orages et des rafales de vents ont été observés à Deauville, Villers-sur-Mer, Ouistreham, Trouville et même jusqu’au Havre. Des témoignages sur les réseaux sociaux, parfois accompagnés de vidéos, montrent des personnes luttant contre le vent pour retenir leurs serviettes de plage, parasols et autres effets personnels. Des arbres ont été arrachés.

C’est à Villers-sur-Mer, petite station balnéaire, que les conséquences les plus dramatiques ont été observées. La préfecture du Calvados a confirmé au Parisien qu’un kitesurfeur, âgé de 31 ans, est mort projeté sur la vitrine d’un restaurant, vers 20h30. Agé de 31 ans, ce sportif, originaire de la région parisienne mais ayant une résidence secondaire dans cette commune normande, est décédé sur le coup, a-t-on indiqué de même source.

« On compte aussi trois blessés légers qui ont dû être évacués à l’hôpital et quelques dizaines de personnes choquées par ce phénomène pas prévu par Météo France. Le vent a transformé tous les objets en projectiles. Les gens ont été effrayés », poursuit-on du côté des services de l’Etat.

Ce coup de vent puissant a « duré 20 à 25 mn » sur la côte Fleurie, entre Ouistreham et Deauville. Des chaises et tables disposées sur les terrasses ou dans des jardins ont été déplacées brutalement ou projetées tandis que le sable se soulevait, suscitant l’inquiétude parmi les promeneurs. A Deauville, où se déroulait un triathlon pour lequel le village des athlètes avait été dressé juste derrière la plage, le phénomène a également semé l’affolement.

Des recherches, avec une vedette de la SNSM et un hélicoptère, ont été engagées sans succès jusqu’à 23 heures après qu’une personne a été signalée disparue en mer. Mais en fin de soirée, selon les forces de l’ordre citées par la préfecture, « il n’était plus très sûr » qu’il y ait eu effectivement un disparu, ce signalement étant possiblement imputable à la sidération et à la frayeur provoquées par ce coup de vent..

Interrogé par le Parisien, Thierry Granturco, le maire de Villers-sur-Mer, confirme le bilan sur sa ville, précisant également que « 17 personnes ont été relogées et 38 personnes prises en charge par une cellule psychologique ». « Certaines personnes sont relogées pour des dégâts matériels chez elles, la plupart parce qu’elles sont franciliennes, qu’elles étaient venues passer le samedi chez nous et que malheureusement un membre de leur famille est hospitalisé dans le Calvados », indique l’édile.

Des particules « de sable et de bois »

Des témoins de scènes plutôt inquiétantes et inhabituelles racontent. Luc et Mathilde, un jeune couple attablé dans un restaurant du port d’Honfleur, ont vu des particules « de sable et de bois » envahir leur assiette. « Le ciel s’est assombri en quelques minutes. Le sable volait à 5 ou 6 m de haut, alors qu’il n’y a pas de plage à cet endroit, s’étonnent-ils auprès du Parisien. On s’est mis à l’abri, les commerçants ont fait entrer les gens à l’intérieur. Il y avait des rafales à 90 km/h. »

La 36e édition du film de Cabourg a vu sa cérémonie de remise des prix perturbés, rapporte Ouest-France. Vers 20h30, le vent et le sable ont emporté les barrières et ont obligé les organisateurs et les forces de l’ordre à évacuer le tapis rouge. Nos confrères évoquent même une « mini-tornade ».

Un phénomène de vent soudain (chute de température en une vingtaine de minutes), froid et humide qu’avait connu un peu plus tôt dans la soirée le Pays basque. La galerne, appellation météorologique que retient Météo France, est un phénomène qui se caractérise notamment par une chute brutale de la température (de 12 à 15 °C), une rapide remontée de l’humidité (vers 85 voire 90 %) et une rotation « violente » du vent associée à un « brusque accroissement » de sa vitesse, le tout « quasi simultanément et en quelques minutes ».

Selon les prévisions de Météo France, « des orages ponctuels étaient attendus sur la façade ouest, démarrant dans le Sud-Ouest et remontant vers la Normandie, certains de ces orages pourraient s’avérer assez forts, accompagnés de quelques rafales de vent et surtout d’une forte activité électrique ».

L’établissement public de météorologie prévoit une dégradation pluvio-orageuse, plus franche et plus organisée, attendue pour ce dimanche soir. La canicule régressera progressivement, pour ne plus concerner que le flanc est du pays.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/chute-de-temperature-vents-violents-et-tempete-de-sable-debut-de-soiree-compliquee-dans-le-calvados-19-06-2022-H7S3FQ5SABG3TGGWCM6S7553OM.php