Violences sexistes : Nantes joue collectif pour lutter contre le fléau

logo Ouest France illustration Violences sexistes : Nantes joue collectif pour lutter contre le fléau

Publié le 17/11/2022 14:29:51

En marge des Assises nationales de lutte contre les violences sexistes, organisées les 25 et 26 novembre à la cité des congrès de Nantes, des associations proposent une série d’actions de proximité pour participer « à la prise de conscience collective ». Au menu : ciné débat, conférence, atelier ludique ou bien encore spectacle.

Appelez-le « off » ​ou programmation « hors les murs »​. En marge des Assises nationales de lutte contre les violences sexistes, organisées les 25 et 26 novembre à la Cité des congrès de Nantes, la Ville et la Métropole ont proposé aux acteurs de leur territoire de s’emparer du sujet. Cela donne une série de propositions variées, allant du spectacle au ciné débat et de l’exposition à la conférence, données tout au long du mois de novembre.

Cela permet d’aborder la question difficile des violences sexistes sous un autre regard, avec des formats plus accessibles​, commente Mahaut Bertu. L’adjointe PS à la maire de Nantes, en charge de l’égalité, de la ville non-sexiste et de la lutte contre les discriminations, cite l’exemple d’un atelier ludique portant sur le consentement à travers les jeux d’éducation de la collection Sexploration, développée par une ancienne étudiante en design à Nantes.

Des associations spécialisées et engagées depuis des années dans la lutte contre les violences sexistes, comme SOS inceste et violences sexuelles, par exemple, ont répondu à l’appel de la collectivité. D’autres propositions émanent de structures semblant, de prime abord, plus éloignées de la problématique. Elles ont identifié que ce sujet de société concerne tout le monde et vont nous permettre de toucher leur public, qui n’est pas forcément habitué à en parler​, se réjouit Mahaut Bertu. Citons, entre autres, l’initiative de l’Orpan, l’association des seniors nantais, qui invitait ses membres à débattre autour du film La Nuit du 12, au cinéma le Katorza.

L’objectif de ce programme « hors les murs » ​est ainsi double : À la fois sensibiliser des personnes qui ne sont pas au fait des violences sexistes et, potentiellement, les amener à assister aux assises​, poursuit l’élue. Avoir des associations qui se saisissent de ce sujet et en parlent à leurs adhérents, c’est évidemment un maillon essentiel pour la prise de conscience collective et pour qu’on lutte ensemble contre ce fléau.

Parmi les rendez-vous à venir figure, ce vendredi 18 novembre, un échange proposé par Femmes océanes à destination des mamans d’enfants âgés de moins de 2 ans et des femmes enceintes, autour de « l’arrivée de bébé »​, une période où peuvent survenir les premières violences conjugales. Mais aussi une invitation à découvrir la self-défense féminine, samedi 19 novembre à Orvault, ou bien encore la projection du film Mon Roi, de Maïwenn, lundi 21 novembre à Sainte-Luce-sur-Loire.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/violences-sexistes-nantes-joue-collectif-pour-lutter-contre-le-fleau-e2331c9a-666a-11ed-9c6a-75ffb43b0cc7