Violences contre les femmes. Julien Bayou « mis en retrait » de son poste de chef des députés EELV

logo Ouest France illustration Violences contre les femmes. Julien Bayou « mis en retrait » de son poste de chef des députés EELV

Publié le 20/09/2022 22:32:19

Accusé de violences envers une ancienne compagne, le député EELV Julien Bayou a, ce mardi 20 septembre 2022, été mis en retrait de ses fonctions de co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale. Cette mise en retrait « ne vaut pas démission », précise dans un communiqué le groupe écologiste, qui attend les résultats d’une enquête interne.

Julien Bayou n’est jusqu’à nouvel ordre plus le co-président du groupe écologiste au Palais Bourbon.

Le groupe d’Europe Écologie – Les Verts à l’Assemblée nationale a en effet annoncé ce mardi 20 septembre 2022 que le député de Paris, qui est par ailleurs secrétaire national du mouvement, avait été « mis en retrait » de ses fonctions de co-président, du fait des accusations de violences envers les femmesqui ont été émises à son encontre.

« Le groupe écologiste prend très au sérieux la parole des femmes et le sujet des violences faites aux femmes », affirment les députés écologistes dans leur communiqué. Cette « mise en retrait » « ne vaut pas démission » et a été décidée « sans présager des conclusions de cette affaire et pour assurer la sérénité de la rentrée parlementaire », ajoutent-ils.

Cette annonce intervient au lendemain d’une intervention de Sandrine Rousseau dans l’émission C à vous de France 5, au cours de laquelle la députée avait indiqué avoir reçu chez elle une ex-compagne de Julien Bayou, envers qui ce dernier aurait eu des « comportements de nature à briser la santé morale des femmes ».

Julien Bayou avait assuré début juillet au Figaro qu’il serait interrogé par une commission interne du parti « dans les meilleurs délais sur ce qui ne constitue en rien des violences sexistes ou sexuelles ni des comportements inappropriés envers quiconque ».

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/politique/eelv/violences-envers-les-femmes-bayou-mis-en-retrait-de-de-son-poste-de-chef-des-deputes-eelv-95e64388-3903-11ed-8b3d-3215396223a4