Val-d’Oise : le tripot clandestin ouvrait la nuit après la vente de stupéfiants

logo Le Parisien illustration Val-d’Oise : le tripot clandestin ouvrait la nuit après la vente de stupéfiants

Publié le 13/11/2022 16:34:18

Les trafiquants de drogue présumés à Garges s’étaient diversifiés en ouvrant une salle de jeux clandestine au Thillay. Six personnes seront jugées le 15 décembre devant le tribunal correctionnel de Pontoise.

Le tripot après le boulot. Lorsqu’ils fermaient tard le soir leur point de deal de la rue des Louvres, les trafiquants de Garges (Val-d’Oise) rangeaient le cannabis et la cocaïne puis enfilaient leurs costumes de croupiers et ouvraient leur salle de jeux clandestine un peu plus loin, dans un entrepôt de la zone industrielle du Thillay.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/val-doise-le-tripot-clandestin-ouvrait-la-nuit-apres-la-vente-de-stupefiants-13-11-2022-W5MCGPRGBNGURMAR5VRPMSGKRA.php