Un prévenu libéré avant son procès faute de personnel pour le transférer au tribunal de Roanne

logo Ouest France illustration Un prévenu libéré avant son procès faute de personnel pour le transférer au tribunal de Roanne

Publié le 12/11/2021 11:55:23

Un homme de 35 ans a été remis en liberté provisoire dans l’attente de son jugement le 4 janvier prochain. Soupçonné de vol, il devait être jugé mercredi 10 novembre. Il n’a pu être transféré de la maison d’arrêt car aucun membre du personnel n’était disponible pour l’emmener au tribunal.

Un homme âgé de 35 ans devait comparaître mercredi 10 novembre 2021, trois jours après son interpellation à Roanne (Loire). Il est soupçonné d’avoir volé des bouteilles d’alcool le 7 novembre dernier derrière le bar d’un établissement hôtelier. Placé en détention provisoire, il n’a pas pu être transféré vers le tribunal de Roanne car il n’y avait pas de personnel disponible, rapporte Le Progrès.

Puis, le prévenu a refusé, comme c’est son droit, un procès en visioconférence. Le tribunal a donc été contraint de le remettre en liberté provisoire en attendant sa prochaine comparution qui a été fixée au 4 janvier prochain. Cette situation, qui relève de l’Autorité de régulation et de programmation des extractions judiciaires (Arpeje), serait de plus en plus fréquente et ralentirait la machine judiciaire, ajoutent nos confrères.

En état d’ébriété

Le trentenaire avait été interpellé en état d’ivresse sur la voie publique après le signalement du réceptionniste de l’hôtel. Il aurait caché dans une poubelle les bouteilles d’alcool, selon le récit de nos confrères. Le suspect aurait en outre été retrouvé en possession de clés d’une voiture volée la veille. Il serait connu pour des faits similaires.

Son avocate a souligné les garanties présentées par son client, en mentionnant la présence de sa famille ainsi que la volonté du prévenu de suivre une formation.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/auvergne-rhone-alpes/roanne-42300/un-prevenu-libere-avant-son-proces-faute-de-personnel-pour-le-transferer-au-tribunal-de-roanne-7508304