Un homme reconnu coupable mais dispensé de peine après la mort de son bébé

logo Ouest France illustration Un homme reconnu coupable mais dispensé de peine après la mort de son bébé

Publié le 15/11/2022 16:54:43

Soupçonné d’avoir étouffé son enfant d’un mois en s’endormant contre lui alors qu’il lui donnait le biberon, un père de famille a été jugé par le tribunal correctionnel d’Orléans (Loiret) jeudi 10 novembre. S’il a été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés, le prévenu âgé de 37 ans a été dispensé de peine par le tribunal.  

Un père de famille de 37 ans a comparu devant le tribunal correctionnel d’Orléans (Loiret), jeudi 10 novembre 2022. Il lui était reproché d’avoir étouffé son nourrisson d’un mois en 2020. Selon France Bleu Orléans qui a rapporté l’information lundi, le prévenu s’était endormi alors qu’il donnait le biberon à son bébé sur le canapé, en pleine nuit. Sa compagne, qui l’avait réveillé le lendemain matin, n’avait pu que constater le décès de l’enfant.

« Le bébé avait l’habitude de faire une pause quand il prenait le biberon », a raconté le père à l’audience, expliquant l’endormissement et l’horreur du réveil. D’après nos confrères, les faits se sont déroulés dans la maison familiale de Saint-Martin-d’Abbat après une soirée. Des prélèvements ont été effectués vers midi. Le père de famille présentait un taux d’alcool de 1,02 g/l de sang. Il a assuré ne plus avoir bu une goutte d’alcool depuis les faits.

Face à la douleur causée par ce drame, le tribunal a décidé de reconnaître le prévenu coupable tout en le dispensant de peine. « Cet homme est déjà condamné à vie », a déclaré le procureur, cité par la radio. L’épouse du prévenu ne s’est pas constituée partie civile, assurant que malgré cet accident, ce dernier restait un « très bon père ». L’homme a trois autres enfants.

Nos confrères précisent qu’une dispense de peine est une mesure rarissime dans l’enceinte d’un tribunal. En l’occurrence, il a été jugé que le malheur découlant de cet homicide involontaire par négligence ou défaut de surveillance était une peine déjà bien assez lourde pour cette famille.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/centre-val-de-loire/orleans-45000/un-homme-reconnu-coupable-mais-dispense-de-peine-apres-la-mort-de-son-bebe-a0dc778a-64fa-11ed-a483-8dee2b125fb3