Un agent tué en plein contrôle fiscal

logo Ouest France illustration Un agent tué en plein contrôle fiscal

Publié le 22/11/2022 18:20:42

Près d’Arras, ce fonctionnaire de 43 ans a reçu plusieurs coups de couteau au domicile d’un contribuable. Sa collègue du fisc, ligotée, reste choquée. Les deux agents étaient venus terminer un contrôle fiscal.

Comment un simple contrôle fiscal a-t-il pu se terminer par le meurtre d’un agent des finances publiques de 43 ans ? Lundi à 14 h, cet inspecteur principal s’est rendu au domicile de Sandy Théron, un brocanteur de 46 ans, à Bullecourt (Pas-de-Calais), non loin d’Arras. Avec une inspectrice de 39 ans, il venait boucler l’examen fiscal de la comptabilité de cet entrepreneur, entamé en mai. Le début du contrôle s’est semble-t-il déroulé de manière plutôt correcte. Puis cela a dégénéré​, a précisé Sylvain Barbier Sainte-Marie, procureur d’Arras.

Pour quelles raisons ? L’enquête ouverte pour assassinat tentera de le déterminer. Seule certitude : les deux agents du fisc ont été ligotés sur des sièges. L’inspecteur principal a été tué de plusieurs coups de couteau dans le dos et au thorax, dans la maison du brocanteur. L’inspectrice n’a, elle, pas été blessée physiquement, mais elle est très choquée​, n’a pas caché le procureur. Quant au brocanteur, divorcé et père de deux enfants, il s’est suicidé avec un pistolet Luger, dans une annexe proche de son habitation principale. Avant cela, il avait appelé vers 16 h son ex-épouse pour lui demander de venir le rejoindre. C’est en arrivant sur place et en apercevant l’inspectrice ligotée que cette dernière a alerté la gendarmerie.

À ce stade, les enquêteurs penchent pour un acte prémédité. Le passage des deux agents avait, en effet, été annoncé au brocanteur. Et des colliers de serrage ont été retrouvés sur les sièges où se trouvaient les victimes. L’inscription tu banques ​accrochée sur les murs du corps de ferme interroge également.

En attendant les résultats de l’enquête, on est tous abasourdis, ne cache pas Olivier Villois, secrétaire national du syndicat CGT Finances publiques. ​Il faudra bien qu’on s’interroge sur ce qu’on peut améliorer pour que pareil drame ne se reproduise jamais. En 2015 notamment, nombre d’agents du fisc avaient été formés pour faire face à des situations difficiles lors des contrôles fiscaux. En cas de contribuable agressif, la consigne était bien évidemment de quitter les lieux et de revenir quelques jours plus tard lorsque la situation s’était apaisée​, précise un inspecteur des finances à la retraite. Qui ajoute : En vingt-cinq ans, je n’ai jamais été agressé physiquement. Mais on laissait parfois deux gros chiens de garde à côté de moi pendant que j’épluchais les documents…

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/un-agent-tue-en-plein-controle-fiscal-b426da9a-6a7e-11ed-9372-84fe68898a5a