Seine-et-Marne. Après avoir incendié son entreprise, le gérant aurait voulu mettre fin à ses jours

logo Ouest France illustration Seine-et-Marne. Après avoir incendié son entreprise, le gérant aurait voulu mettre fin à ses jours

Publié le 05/08/2022 13:06:09

Un entrepôt de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne) a entièrement brûlé, jeudi 4 août 2022. Peu avant 3 h du matin, les policiers ont retrouvé à proximité le gérant de 50 ans, blessé par balle à la tête. Il est suspecté d’avoir mis le feu à son entreprise avant de tenter de se suicider.

Alors qu’ils patrouillaient dans une rue de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne), jeudi 4 août 2022 aux alentours de 3 h du matin, des policiers ont entendu deux détonations et vu de la fumée en provenance de l’entreprise d’un traiteur. Selon La Marne, les agents ont alors constaté que des flammes sortaient d’un entrepôt.

D’après nos confrères, les policiers ont immédiatement prévenu les pompiers. Une fois sur place, les soldats du feu ont rapidement maîtrisé l’incendie. L’entrepôt a été ravagé. L’entreprise voisine, Noveca, a été légèrement touchée.

La piste criminelle privilégiée

Sur le trottoir d’en face, les policiers ont ensuite repéré un homme assis, la main sur un pistolet chargé. Selon Le Parisien, il s’agirait du gérant de l’entreprise. Âgé de 50 ans, ce dernier était gravement blessé par balle au menton et à la tête. Ses vêtements étaient imprégnés d’une forte odeur d’essence, indique La Marne. Il a été évacué en urgence vers l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans XIIIe arrondissement de Paris. Son pronostic vital était toujours engagé jeudi soir.

« On part sur une tentative de suicide, il aurait mis le feu avant de se tirer dessus », selon une source policière, citée par nos confrères. Un bidon d’essence a été retrouvé à l’intérieur de l’entrepôt incendié, où cinq départs de feu ont été recensés. Une enquête a été ouverte. Elle a été confiée au commissariat de Chessy.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/ile-de-france/bussy-saint-georges-77600/seine-et-marne-apres-avoir-incendie-son-entreprise-le-gerant-aurait-voulu-mettre-fin-a-ses-jours-7882136