Rennes. Téléphones volés dans le quartier Sainte-Anne : un procès pendant trois jours

logo Ouest France illustration Rennes. Téléphones volés dans le quartier Sainte-Anne : un procès pendant trois jours

Publié le 10/09/2022 09:01:22

Une vague de vols de téléphones portables avait concerné le quartier Sainte-Anne, à Rennes, à l’été 2020. À la suite d’une enquête, onze hommes suspectés de recel seront jugés pendant trois jours, à compter de lundi 12 septembre 2022, devant la juridiction interrégionale spécialisée.

Quelques pas de danse et le téléphone a disparu. Dans la nuit du 18 au 19 juin 2020, vers 4 heures, un homme est volé à Rennes (Ille-et-Vilaine), selon une technique répandue. La victime est enlacée par plusieurs individus, faisant semblant d’être ivre, pour subtiliser le téléphone de leur proie.

Cet été-là, plusieurs vols sont commis, de cette manière, place des Lices et rue Saint-Michel, à la nuit tombée. À la suite de cette série, une enquête préliminaire, ouverte le 25 septembre 2020 par le parquet de Rennes, auprès de la Sûreté départementale d’Ille-et-Vilaine, a permis de mettre à jour une filière basée dans le département du Val-de-Marne. Dirigée par un jeune homme originaire d’Algérie, elle était composée de membres récupérant les téléphones pour les reconditionner, avant de les acheminer au Maghreb.

Ils étaient envoyés en Algérie avec la complicité de voyageurs, de stewards d’une compagnie aérienne ou d’un douanier algérien. Parfois aussi, ils partaient dans des colis DHL, notamment pendant la période du Covid, lorsque des restrictions sanitaires rendaient les transports plus compliqués.

Les lignes des hommes suspectés de recel ont été étudiées. Mis en cause pour huit vols commis à Rennes, entre juin et juillet 2020, onze prévenus doivent comparaître, à compter de lundi 12 septembre, et pendant trois jours, devant le tribunal correctionnel de Rennes, dans sa formation Jirs (juridiction interrégionale spécialisée). Plusieurs devraient cependant être absents : originaires d’Algérie, ils sont sous le coup d’un mandat d’arrêt.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-telephones-voles-dans-le-quartier-sainte-anne-un-proces-pendant-trois-jours-c7258962-3053-11ed-9e46-e8e99a9e99a0