Quintuple meurtre familial dans l’Ain : toutes les victimes tuées à l’arme blanche

logo Le Parisien illustration Quintuple meurtre familial dans l’Ain : toutes les victimes tuées à l’arme blanche

Publié le 26/07/2022 11:02:29

Les cinq victimes du meurtre familial auraient été tuées par un Katana, et vraisemblablement dans leur sommeil.

Les autopsies des cinq victimes du meurtre familial perpétré à Douvres (Ain) dans la nuit du 19 au 20 juillet « ont permis d’établir que toutes les victimes ont été mortellement blessées par une arme blanche », a indiqué à l’AFP le procureur de Bourg-en-Bresse, Christophe Rode, confirmant une information du journal Le Progrès.

Le tueur, âgé de 22 ans, était armé d’un fusil à canon long et d’un katana, un sabre japonais. Il s’en était pris à son père de 51 ans, à la compagne de ce dernier (48 ans), à sa sœur âgée de 17 ans, à la fille de sa belle-mère, âgée de 15 ans, et à l’enfant issu de la nouvelle union, un garçon de quatre ans. Il avait été mortellement blessé mercredi par le GIGN après s’être retranché toute la nuit dans la maison, refusant de se rendre.

« Vraisemblablement, les victimes ont été frappées durant leur sommeil, mais il est difficile de déterminer l’ordre dans lequel les agressions ont été commises, même s’il est probable que le couple a été tué en premier », a également déclaré M. Rode.

Une marche blanche solidaire

Pour rendre un dernier hommage aux victimes, une marche blanche a été organisée le 23 juillet. « On est là pour aider la famille, on est solidaire de tous les habitants qui sont ici », a confié à l’AFP Mickaël Briat, 41 ans, un habitant très choqué. « Mon fils va à la crèche avec le petit qui est malheureusement décédé, donc on est là pour leur rendre hommage et les soutenir », a ajouté d’une voix tremblante ce cariste né à Douvres, glaïeuls blancs en main.

À 10 heures, famille, amis, voisins et anonymes ont quitté la place de la mairie et se dirigent vers le domicile des victimes, 400 m plus loin. Le maire, Christian Limousin, a mené la marche dans une atmosphère lourde. Devant la maison, roses, pivoines et bougies ont été soigneusement alignées. Des enfants ont déposé des dessins, peluches et ballons sur le portail. Puis dix minutes de silence complet.

Ce drame constitue l’une des tueries familiales les plus meurtrières en France de ces dernières années. Le parquet a ouvert une enquête pour homicides volontaires.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/quintuple-meurtre-familial-dans-lain-toutes-les-victimes-tuees-a-larme-blanche-26-07-2022-QQMZTSXKMRB57FD6CBEIYIKQOY.php