Limoges : trois chiots et une chienne découverts dénutris dans un appartement, le propriétaire jugé pour abandon

logo Le Parisien illustration Limoges : trois chiots et une chienne découverts dénutris dans un appartement, le propriétaire jugé pour abandon

Publié le 28/07/2022 18:41:28

Selon un vétérinaire, le pronostic vital des plus jeunes chiens serait engagé.

En entrant dans cet appartement de Limoges (Haute-Vienne), les policiers ne s’attendaient sûrement pas à faire une aussi désagréable découverte. Alertées par des odeurs nauséabondes, les forces de l’ordre pénètrent, ce lundi, dans un appartement du boulevard Bel-Air, rapportent nos confrères du Populaire du Centre.

À l’intérieur, les fonctionnaires découvrent, au milieu d’un sol entièrement jonché de déjections, quatre chiens. Cette mère et ses trois chiots sont enfermés dans l’une des pièces. Seul un sac de croquettes, inadaptées aux jeunes chiens, est éventré. Les policiers constatent l’absence d’eau. Les trois chiots sont extrêmement amaigris.

Selon le quotidien régional, les animaux, appartenant à une race considérée comme chien de défense ou chien d’attaque, ont été pris en charge par un vétérinaire qui a considéré que les jours des chiots étaient en danger. Les enquêteurs ont, eux, réussi à convoquer le propriétaire, âgé de 30 ans, au commissariat, selon France Bleu.

Abandonnés depuis plus d’un mois

Immédiatement placé en garde à vue, celui-ci a expliqué avoir quitté son logement depuis plus d’un mois, le 19 juin exactement. Un abandon pour des « soucis personnels ». Il a assuré aux enquêteurs que sa chienne avait, au total, eu 11 chiots et qu’il avait vendu ou donné les huit autres petits.

Or, la cession et détention de ces chiens de catégorie 1 sont désormais interdites et passible d’une peine de six mois d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. Il ne disposait pas non plus de permis pour détenir sa chienne. De plus, la SPA qui va devoir conserver ces chiens interdits, a déposé plainte.

Libéré, l’homme sera aussi jugé le 8 décembre prochain pour « abandon d’animal domestique l’exposant à un risque immédiat ou imminent de mort ». Il encourt, pour ce délit, d’une peine 3 ans de prison et de 45 000 euros d’amende.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/limoges-trois-chiots-et-une-chienne-decouverts-denutris-dans-un-appartement-le-proprietaire-juge-pour-abandon-28-07-2022-U2LJBHF35ZGE3NZPJGMUMHAYVY.php