Incendies en Gironde. Quel est ce pare-feu géant mis en place pour empêcher le feu de se propager ?

logo Ouest France illustration Incendies en Gironde. Quel est ce pare-feu géant mis en place pour empêcher le feu de se propager ?

Publié le 22/07/2022 09:01:22

Si la situation est en nette amélioration sur le front des incendies en Gironde, les sapeurs-pompiers traitent toujours quelques reprises de feu, ont indiqué les autorités locales jeudi 21 juillet. Pour empêcher le feu de passer le département des Landes, plusieurs pare-feux ont été mis en place par l’Office national des forêts (ONF). Comment cela se passe ? On vous répond.

Les incendies de Landiras et de La Teste-de-Buch, qui ont détruit 20 800 hectares de forêt en Gironde depuis dix jours et entraîné l’évacuation de plus de 36 000 personnes, n’ont pas progressé dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 juillet 2022, a indiqué la préfecture du département. Si la situation semble se stabiliser, les pompiers restent mobilisés pour traiter quelques reprises de feu. À ce sujet, une lectrice nous pose la question suivante : « Au lieu d’éteindre le feu avec de l’eau, pourquoi ne pas l’étouffer avec du sable et former une large bande de sable au sol ? » On vous répond.

Détrompez-vous Martine, les pompiers et les forestiers ont justement pu continuer leur travail de protection des points sensibles notamment grâce à la création et la consolidation de pare-feux, ces longues bandes de terre rase et de sable destinées à bloquer la progression des feux. Alors, comment cela se passe ?

Les sapeurs-pompiers « créent une zone sur laquelle le feu ne va plus pouvoir brûler de végétaux sur son passage qui lui permettent d’avancer. Une protection est réalisée contre la propagation des flammes. Cela peut être des obstacles artificiels ou une bande de sable où l’on a coupé des arbres sur plusieurs centaines d’hectares. Le feu n’a plus la possibilité de s’alimenter », a expliqué Alexandre Jouassard, porte-parole de la Sécurité civile, à Ouest-France .

Depuis vendredi 15 juillet, sous le commandement des pompiers, les équipes de l’Office national des forêts (ONF) avec l’association Défense des forêts contre l’incendie (DFCI) ont travaillé, sans interruption, pour construire ce pare-feu de cinq kilomètres entre la dune du Pilat et Biscarosse (Landes). Les services forestiers sont appuyés par des bulldozers de l’armée. « C’est pharaonique, réaliser un pare-feu de cinq kilomètres sur 300 mètres de large, c’est énorme », a expliqué Sébastien Dubois, conducteur de travaux à l’ONF au micro de TF1 .

Ce gigantesque pare-feu, mis en place au sud de la forêt de La Teste-de-Buch, « aura demandé cinq jours de travail, jour et nuit, et mobilisé 45 engins et 70 personnes, qui se sont relayés pour créer ce couloir de protection entre l’océan et le Lac de Cazaux », a indiqué l’ONF dans un communiqué.

« Au nord du massif, à proximité du bassin d’Arcachon, plusieurs pare-feux de 50 à 80 m de large mobilisent, quant à eux, une vingtaine d’engins. Objectifs : préserver les axes routiers et les habitations. »

Lire aussi : Incendies en Gironde et en Bretagne : que risque-t-on si l’on est coupable d’un départ de feu ?

« C’est moins spectaculaire mais les feux ne sont pas fixés, ni éteints »,a déclaré la préfète de Nouvelle-Aquitaine Fabienne Buccio lors d’un point presse, jeudi 21 juillet.

« Les feux ne progressent plus, il n’y a plus de front de feu, ce mur de flammes qui (avance) sous l’effet du vent et qui crée des sautes de feu », a fait savoir dans la matinée le lieutenant-colonel Arnaud Mendousse du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Gironde. Cependant, « nous ne considérons pas que le feu est fixé parce que nous n’avons pas encore la certitude qu’une reprise importante ne fera pas redémarrer l’incendie et sa progression », a-t-il ajouté avant d’assurer que les deux feux sont considérés comme contenus.

Sur le passage du brasier subsistent encore des « fumerons », des points chauds incandescents qui fument et qui peuvent provoquer des reprises de feu s’ils ne sont pas refroidis. La sécurisation des campings détruits se poursuit également pour récupérer l’ensemble des bouteilles de gaz présentes dans les gravats, selon la préfecture.

window.beOpAsyncInit = function() { BeOpSDK.init({ account: "608bcb63f5b6a645691ee3a4" }); BeOpSDK.watch(); };

Jeudi 21 juillet, 2 000 sapeurs-pompiers étaient toujours mobilisés, appuyés par quatre Canadair, dont le nombre en rotation a diminué ces dernières heures, deux Dash (avions bombardiers d’eau) et un hélicoptère bombardier d’eau de la Sécurité civile.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/faits-divers/incendie/incendies-en-gironde-quel-est-ce-pare-feu-geant-mis-en-place-pour-empecher-le-feu-de-se-propager-e8fd0ecc-08f1-11ed-809f-9e7ceb27185e