Hauts-de-Seine : incarcéré deux ans et demi pour viol, le cuisinier est finalement acquitté

logo Le Parisien illustration Hauts-de-Seine : incarcéré deux ans et demi pour viol, le cuisinier est finalement acquitté

Publié le 14/11/2022 19:12:49

Cet homme de 50 ans a été acquitté par la cour d’assises des Hauts-de-Seine. Une femme l’accusait de l’avoir violée chez elle à Boulogne-Billancourt. Les jurés ont estimé dans leur délibéré que les éléments à charge étaient insuffisants.

Après deux ans et demi passés en prison, un homme de 50 ans a été acquitté, fin octobre, par la cour d’assises de Nanterre (Hauts-de-Seine) qui a ordonné sa remise en liberté. Ce quinquagénaire, Djime, comparaissait devant les jurés pour des faits de viol sur la base des déclarations d’une femme souffrant de déficience mentale. Déclarations insuffisantes pour les jurés qui ont estimé dans leur délibéré que les éléments à charge étaient insuffisants et que le doute devait bénéficier à l’accusé.

« Mon client était un homme qui travaillait dans un restaurant et qui était apprécié de tous, précise l’avocat de la défense, Me Tarek Koraitem. Il a bien couché avec cette personne mais ne l’aurait jamais violée. »

C’est dans la nuit du 31 juillet au 1er août 2020 dans un foyer de Boulogne-Billancourt que cette affaire débute lorsque Djime rentre du travail. Ce Malien croise dehors une autre locataire du foyer qu’il connaissait de vue. Cette dernière évoque des problèmes sentimentaux avec son petit ami et père de ses deux filles qui sont placées à l’aide sociale à l’enfance.

La victime a expliqué que son voisin l’aurait draguée avant de la poursuivre dans les étages jusqu’à sa chambre. Son agresseur aurait forcé la porte en y glissant le pied avant de saisir la victime par les bras et de la violer. Peu après, il lui aurait donné 20 euros avant de s’excuser et de quitter la pièce.

« Elle peine à comprendre les interactions sociales »

Cette femme d’origine mauricienne, âgée d’une quarantaine d’années, déposera plainte le lendemain. Elle vivait seule dans ce foyer. Sous curatelle renforcée, elle souffre de carences de ses capacités intellectuelles qui la mettent dans l’impossibilité de pourvoir seule à ses intérêts. Elle a été placée en foyer à l’âge de 8 ans et a quitté l’école en classe de CM2. « Elle peine à comprendre les interactions sociales et montre une attitude enfantine », précise un magistrat.

Djime sera rapidement interpellé. Durant sa garde à vue, pendant toute l’instruction et son procès, il clame son innocence. Le quinquagénaire assure que cette femme l’aurait invité chez elle et ils auraient fait l’amour. Il confirme lui avoir donné 20 euros pour acheter de l’eau. Cet homme est arrivé du Mali en 2004, travaille comme cuisinier avec un titre de séjour et son casier judiciaire est vierge.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/hauts-de-seine-incarcere-deux-ans-et-demi-pour-viol-le-cuisinier-est-finalement-acquitte-14-11-2022-CR2I2BCADNDJXEPKLSZQ2X3GNQ.php