Finale de la Coupe de France : tensions entre supporters à Paris, une quarantaine d’interpellations

logo Le Parisien illustration Finale de la Coupe de France : tensions entre supporters à Paris, une quarantaine d’interpellations

Publié le 07/05/2022 12:26:22

Une rixe a opposé ce samedi, en fin de matinée, des fans de l’OGC Nice et du FC Nantes, les deux finalistes de la coupe de France de football, sur la terrasse de la brasserie Aux Cadrans devant la gare de Lyon. Deux personnes ont été légèrement blessées par des jets de bouteilles. Les forces de l’ordre ont procédé à 39 interpellations.

La scène est d’une grande violence. Il est peu après 10 heures, ce samedi matin. Des supporters niçois tout juste arrivés à Paris, pour assister à la finale de la coupe de France de football opposant, ce samedi soir, leur club au FC Nantes, prennent un verre sur la terrasse de la brasserie Aux Cadrans. Soudain, un groupe d’une trentaine de personnes fond sur eux.

Chaises, verres, bouteilles, tables, tous les objets deviennent des projectiles. L’attaque fait deux blessés légers touchés à la tête. Les forces de l’ordre ont procédé dans le secteur de la Gare de Lyon à 39 interpellations en début d’après-midi de personnes potentiellement liées à ces faits. Dès vendredi soir, les policiers avaient à l’œil les groupes d’ultras et les agents de la Brigade des réseaux ferrés avaient déjà interpellé 5 personnes.

13 heures ce samedi, le patron des lieux refoule deux clients. « Nous allons fermer l’établissement pour le reste de la journée », leur dit-il, amer. Sollicité par « Le Parisien », il refuse de s’exprimer sur les faits. Deux policiers procèdent aux constatations, notent les impacts sur sa devanture, étoilée en plusieurs endroits. Des agents de la ville de Paris nettoient les trottoirs, évacuent les morceaux de verre.

« Les Nantais cherchaient des Niçois »

Selon une source policière, des antifascistes étaient présents dans les rangs des supporters nantais. Dans le quartier de la Gare de Lyon, d’autres établissements avaient prévu l’arrivée de supporters niçois et décidé de fermer leurs terrasses et le côté bar pour privilégier la partie restauration, à l’abri. « On n’est pas là pour se faire casser la gueule », note l’un des voisins de la brasserie Aux Cadrans.

Après les faits, un important dispositif policier a quadrillé le quartier pour procéder aux contrôles, en plus des nombreux CRS déjà présents. « Les Nantais étaient visiblement dans le secteur pour en découdre. Ils cherchaient des Niçois, sinon ils n’avaient pas lieu d’être là », estime une source proche de l’enquête.

Le coup d’envoi sera donné sur la pelouse du stade de France, à 21 heures, et les forces de l’ordre auront sans conteste à l’œil des supporters des deux clubs.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/paris-75/paris-deux-blesses-dans-des-echauffourees-entre-supporters-nantais-et-nicois-gare-de-lyon-07-05-2022-H572HAAIYFFXPIUGUVB3B4GWJY.php