États-Unis : vive émotion après les coups de feu tirés sur Ralph Yarl, l’adolescent noir qui avait sonné à la mauvaise porte

logo Le Parisien illustration États-Unis : vive émotion après les coups de feu tirés sur Ralph Yarl, l’adolescent noir qui avait sonné à la mauvaise porte

Publié le 18/04/2023 16:22:53

L’histoire de cet adolescent de 16 ans grièvement blessé par deux balles, dont une dans la tête, après avoir frappé par erreur à la mauvaise porte la semaine dernière, a provoqué émoi et indignation dans tout le pays, jusqu’au président des États-Unis, Joe Biden, qui l’a invité à la Maison Blanche.

C’est un garçon décrit par sa tante comme « brillant, talentueux, mélomane, gentil et extraverti, issu d’une famille merveilleuse ». Un « clarinettiste émérite », qui « avait hâte d’obtenir son diplôme du lycée et d’avoir enfin l’opportunité de visiter l’Afrique de l’Ouest ».

Ralph Yarl, 16 ans, est aujourd’hui grièvement blessé et hospitalisé pour avoir sonné à la mauvaise porte. Le jeudi 13 avril 2023 à Kansas City, l’adolescent était en route pour récupérer ses jeunes frères jumeaux chez leur ami à quelques pâtés de maisons de chez lui. Il n’avait pas son téléphone avec lui, et ne pouvait donc pas utiliser son GPS. Il s’est trompé d’adresse, se retrouvant devant une maison sur North-East 115 Street, au lieu de North-East 115 th Terrace.

Un homme âgé, blanc, a alors ouvert la porte, et lui a tiré une balle dans la tête et dans le bras après sa chute, selon les procureurs. Miraculeusement, Ralph Yarl a pu s’échapper se réfugier chez le voisin, pour demander de l’aide. Hospitalisé, le jeune homme a survécu. Il récupère « malgré la gravité de ses blessures », selon l’un des avocats de sa famille, Lee Merritt, cité par ABC News.

Depuis, les habitants de Kansas City ne décolèrent pas. Des centaines de manifestants protestent dans les rues depuis dimanche 16 avril, réclamant que l’auteur des tirs soit jugé pour crime raciste.

Naomi Campbell, Halle Berry et Madonna se mobilisent

Depuis lundi 17 avril, les soutiens de la part de célébrités s’enchaînent. « Ralph ne méritait pas ce qui lui est arrivé. Nous ne le tolérerons pas. Nous venons demander justice. Utilisez les coordonnées ci-dessous pour demander au procureur Zachary Thompson de procéder à une arrestation immédiate et de porter les accusations appropriées », a partagé l’actrice Viola Davis, sur son compte Instagram. Comme elle, de nombreuses célébrités et activistes témoignent leur indignation, appelant à demander justice. On peut citer parmi elles, Naomi Campbell, Halle Berry ou encore Madonna.

« Cet enfant innocent se bat maintenant pour sa vie. Ça pourrait être votre enfant. Cela ne devrait PAS arriver. Faites quelque chose s’il vous plaît aujourd’hui ! », a intimé Naomi Campbell, sur Instagram.

« Ralph a accidentellement sonné à la porte de la mauvaise maison alors qu’il essayait d’aller chercher ses frères. Pour cela, un homme lui a tiré une balle dans la tête. Puis lui a tiré dessus une 2e fois alors qu’il était au sol. L’homme est libre et le jeune de 16 ans se bat pour sa vie à l’hôpital. Ça ne peut pas être ça », a écrit sur Twitter Justin Timberlake, appelant sa communauté, dans un second tweet, à contacter le procureur Zachary Thompson pour « exiger une arrestation immédiate et porter les accusations appropriées. »

L’écrivain et activiste américain Shaun King, suivi par des millions de personnes sur les réseaux sociaux où il défend des causes de justice sociale, y compris le mouvement Black Lives Matter, a relayé la cagnotte GoFundMe lancée par la tante de Ralph Yarl, pour financer les soins médicaux de son neveu. Plus de 2,7 millions de dollars ont déjà été récoltés, sur un objectif de 2,5.

Comme un air de tristement déjà-vu

« Les informations que nous possédons actuellement ne disent pas que (l’acte) était à caractère raciste, l’enquête est toujours en cours. Mais en tant que cheffe de la police, je reconnais les composantes raciales de cette affaire », avait déclaré dimanche lors d’une conférence de presse la cheffe de la police de Kansas City, Stacey Graves.

« Les jeunes hommes noirs méritent mieux. Ce n’est pas OK », a déclaré la tante de Ralph Yarl. Dans un pays où une personne noire sur trois a un membre de sa famille mort par arme à feu, selon l’étude la Kaiser Family Foundation publiée le 11 avril, ce drame remet la question des armes en liberté et des crimes à caractère raciste au centre des débats. Cette même étude révèle qu’un adulte noir (20 %) sur cinq estime que les crimes, les décès et les blessures liés aux armes à feu constituent une « menace constante » pour leur communauté locale, soit plus du double de la proportion observée chez les adultes blancs (8 %).

Ce lundi, le tireur, Andrew Lester, 85 ans, a été inculpé de deux chefs d’accusation criminels, dont l’un est passible de la prison à vie, a fait savoir lors d’une conférence de presse le procureur du comté de Clay, Zachary Thompson.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/etats-unis-vive-emotion-apres-les-coups-de-feu-tires-sur-ralph-yarl-ladolescent-noir-qui-avait-sonne-a-la-mauvaise-porte-18-04-2023-GDQPTDEZSFAG5GW54OFZW6ON2Q.php