En Loire-Atlantique, 350 hectares de végétation ont déjà brûlé depuis le début de l’été

logo Ouest France illustration En Loire-Atlantique, 350 hectares de végétation ont déjà brûlé depuis le début de l’été

Publié le 05/08/2022 17:45:56

Depuis le 1er juillet, les pompiers ont déjà réalisé plus de 480 interventions liées à des feux de végétation dans le département. C’est six fois plus qu’à pareille époque l’an passé.

Depuis le début de l’été, ils n’ont pas connu beaucoup de répit. Cet été 2022 – particulièrement chaud et sec – a valu aux sapeurs-pompiers de Loire-Atlantique d’être mobilisés sur de très nombreux feux dits de végétation​. Ces derniers jours encore, ils ont parfois été sollicités en cinq ou six lieux en l’espace de quelques heures.

Le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) le confirme : cet été, le nombre d’interventions de ce type a beaucoup augmenté, pour ne pas dire explosé. Les chiffres sont là. Et les compteurs s’affolent : alors qu’en juillet 2021, seules ​76 interventions pour des feux de végétation ​avaient été recensées, elles sont déjà 481 depuis le début de cet été 2022 ! Elles sont donc six fois plus nombreuses. Sans surprise, cette très forte augmentation est due en partie aux conditions météorologiques particulièrement chaudes et sèches​, indique le SDIS 44.

Au total, selon la même source, au nord, au sud, à l’est et à l’ouest du département, environ 350 hectares ​d’herbes, de récoltes, de sous-bois ou encore de broussailles ont d’ores et déjà brûlé depuis début juillet. Des dizaines et des dizaines d’hectares ont toutefois été sauvés et plusieurs bâtiments protégés. Ces incendies n’ont par ailleurs fait aucun blessé grave à ce jour dans le département. Quelque 3 154 soldats du feu ont été mobilisés le mois dernier en Loire-Atlantique sur des incendies de ce type. Ils n’étaient que ​488 sur la même période l’an passé.

Les jours à venir ne devraient pas leur permettre de souffler, malheureusement. Aucune pluie n’est annoncée pour la semaine prochaine et les sols sont toujours secs… Pour ne rien arranger, un vent modéré de nord-est pourrait souffler.

Les pompiers rappellent qu’il convient de jeter ses mégots dans un cendrier ​et de faire attention aux cendres, lorsque l’on fume dans sa voiture​. Ils invitent également à limiter tous travaux sources d’étincelles ou à réaliser ses travaux loin de la pelouse et des herbes sèches et à prévoir un extincteur à portée de main en cas de départ de feu. ​Enfin, ils conseillent vivement de ne pas faire de barbecue proche de la végétation et de rester très vigilant.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/en-loire-atlantique-350-hectares-de-vegetation-ont-deja-brule-depuis-le-debut-de-l-ete-88db75c0-14c1-11ed-8a78-078da6dc529c