Dubaï : 16 morts dans l’incendie d’un immeuble

logo Le Parisien illustration Dubaï : 16 morts dans l’incendie d’un immeuble

Publié le 16/04/2023 06:07:45

Un climatiseur défectueux pourrait être à l’origine du feu, qui a été suivi par un « bang » samedi selon des témoins. La moitié des victimes auraient été identifiées et toutes sont des travailleurs étrangers.

Un incendie a ravagé samedi une partie d’un immeuble d’habitation dans un quartier ancien de Dubaï, aux Émirats arabes unis, tuant au moins 16 personnes et en blessant neuf autres. Le journal d’État The National a cité un communiqué de la défense civile de Dubaï fourni par le bureau des médias de la ville-État pour le bilan des victimes. L’incendie s’est déclaré samedi dans le quartier Al Ras de Dubaï, l’un des plus anciens quartiers de la ville, bordé par le bras de mer Khor Dubaï, et où se trouvent les souks touristiques de l’or et des épices.



Le feu s’est déclaré samedi à midi au quatrième et dernier étage de l’immeuble. Les sapeurs-pompiers ont été appelés à 12h35 pour un feu qui s’était déclaré dans un appartement. « Les enquêtes préliminaires montrent qu’un manque de conformité aux exigences de sécurité et de sûreté du bâtiment » est à l’origine de l’incendie, selon un communiqué de la Défense civile, cité dans la presse. Selon le Khaleej Times, premier quotidien dubaïote en langue anglaise, les habitants du quartier affirment avoir vu une boule de feu au quatrième étage, provenant d’un climatiseur défectueux. Le climatiseur s’est d’abord consumé avant qu’un « bang » ne se fasse entendre. Le feu s’est alors rapidement propagé et des panaches de fumées se sont échappés du bâtiment blanc. Deux gardiens affectés à l’immeuble ont tenté de secourir les occupants.

Une corde attachée aux balcons pour fuir

« Les locataires des premier, deuxième et troisième étages se sont échappés par les escaliers ou ont glissé par une corde attachée aux grilles de leurs balcons. Les personnes résidant au quatrième étage n’ont pas pu le faire car les couloirs étaient enfumés », a raconté un voisin. Il a fallu plus de deux heures pour éteindre l’incendie.

La nationalité des victimes n’a pas été révélée, non plus que leurs âges. Dubaï, l’un des sept émirats des Émirats arabes unis, compte environ 3,3 millions d’habitants, dont près de 90 % sont étrangers, et de nombreux travailleurs étrangers vivent à Al Ras, densément peuplé.

Naseer Vatanappally, un travailleur social indien qui se trouvait à la morgue de la police de Dubaï pour aider à identifier les victimes samedi soir, a affirmé à Gulf News qu’avaient été identifiés, parmi les seize victimes, « un couple du Kerala (Inde) et deux hommes du Tamil Nadu qui travaillaient dans le bâtiment, trois cousins pakistanais et une femme nigériane ».

Le bâtiment a été fermé et placé sous scellés le temps de l’enquête. Les locataires qui ont survécu - des travailleurs célibataires et des familles - ont appris vers 15 heures que l’immeuble était inaccessible, sans qu’une solution de logement leur soit proposée. Le Khaleej Times en a rencontré « après minuit », dans la rue, alors qu’ils attendaient en buvant du thé d’avoir des informations concernant leurs appartements et leurs biens. Ils pourraient être autorisés à réintégrer leurs domiciles ce dimanche.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/dubai-16-morts-dans-lincendie-dun-immeuble-16-04-2023-MP3LAK4PX5D25FVT6TN2W6CT6M.php