Doubs : ils aperçoivent « une main qui sortait de terre » dans un champ et découvrent un corps

logo Le Parisien illustration Doubs : ils aperçoivent « une main qui sortait de terre » dans un champ et découvrent un corps

Publié le 22/04/2023 19:41:46

Une autopsie doit être réalisée pour identifier le cadavre. Il pourrait s’agir d’un homme. La piste criminelle est envisagée puisque les restes étaient recouverts d’une fine couche de terre.

Cette découverte va leur laisser de terribles souvenirs… Deux hommes ont découvert samedi un corps enterré dans un champ du Doubs, a indiqué le parquet de Besançon, confirmant une information de l’Est Républicain.

« Le corps a été découvert vers 10h40 par des personnes (deux employés de scierie) qui ont vu une main qui sortait de la terre », a expliqué Alexandra Chaumet, vice-procureure de la République de Besançon. Selon nos confrères du quotidien régional, les deux affouagistes (venus couper du bois pour leurs besoins de chauffage) ont fait l’horrible découverte dans un champ, juste aux abords de la forêt où ils s’activaient.

Une enquête a été ouverte pour découverte de cadavre, confiée aux gendarmes, et une autopsie doit être pratiquée lundi, a précisé la magistrate, expliquant qu’il n’y avait pas d’éléments permettant d’identifier le corps, qui serait celui d’un homme.

Deuxième corps retrouvé en un mois dans les bois du Doubs

La piste criminelle serait envisagée puisque le cadavre était légèrement recouvert d’une fine couche de terre. Selon l’Est Républicain, les restes humains étaient au fond d’un champ difficile d’accès, sans route carrossable pour y accéder.

Le 9 mars, le corps calciné d’un homme avait été découvert dans un bois de Thise, dans le même département, et une enquête ouverte pour assassinat.

La victime, un homme de 26 ans, était accompagnée au moment de sa disparition d’un jeune homme de 21 ans, toujours introuvable, une disparition inquiétante qui avait poussé le procureur de la République Étienne Manteaux à élargir l’enquête à des faits de séquestration possible de ce second individu.

Le procureur avait expliqué lors d’une conférence de presse le 13 mars que cette affaire était probablement liée à un trafic de stupéfiants. L’auteur présumé d’un autre assassinat à Besançon fin février, également suspecté dans cette affaire, avait été interpellé fin mars à Marseille.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/doubs-ils-apercoivent-une-main-dans-les-champs-et-decouvrent-un-corps-22-04-2023-NPZQUCV3XVA5DBLQH6CBINRAJ4.php