Départ de feu à Baugé : un incendiaire, ancien jeune sapeur-pompier, interpellé et jugé

logo Ouest France illustration Départ de feu à Baugé : un incendiaire, ancien jeune sapeur-pompier, interpellé et jugé

Publié le 13/09/2022 17:09:35

​Un homme d’une vingtaine d’années a été interpellé par les gendarmes, suspecté d’être à l’origine d’un départ de feu à Baugé cet été. Il a été condamné mardi 13 septembre à 7 mois d’emprisonnement avec sursis.

​Un homme d’une vingtaine d’années a été interpellé par les gendarmes, suspecté d’être à l’origine d’un départ de feu à Baugé-Clefs, en marge de l’incendie qui a détruit 1 400 hectares dans la forêt de Pugle entre le 8 et le 10 août 2022.

Lundi 12 septembre 2022, dans le cadre d’une enquête préliminaire, les gendarmes de Saumur ont placé un individu en garde à vue. Il s’agit d’un Baugeois d’une vingtaine d’années, ancien jeune sapeur-pompier. Il a, durant sa garde à vue, reconnu être à l’origine de l’un des départs de feu qu’il aurait déclenché accidentellement en jetant une cigarette.

Présenté au parquet de Saumur ce mardi 13 septembre, il a fait l’objet d’une Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Il a été condamné à sept mois d’emprisonnement avec sursis assorti d’une obligation de soins, d’une obligation de trouver un travail et de suivre un stage de citoyenneté, et de payer les frais de procédure dans un délai de 18 mois pour le délit de dégradation involontaire de bois, forêt, maquis ou plantation pouvant causer un dommage aux personnes par la violation manifestement délibérée d’une obligation de prudence ou de sécurité.

Les incendies de Clefs avaient conduit à une forte mobilisation de la gendarmerie sur la phase secours et ordre public. Pas moins de 70 gendarmes ont été engagés pour participer à l’évacuation des habitations, aux interdictions d’axes routiers pour protéger la population et faciliter la manœuvre des pompiers. Il s’agissait également de sécuriser les domiciles laissés vides d’occupant.

En parallèle, dès le début des incendies, une enquête judiciaire a été ouverte sous la direction du parquet de Saumur. Un groupe de trois enquêteurs a ainsi été mobilisé durant un mois et des moyens humains et techniques déployés. Les gendarmes ont notamment eu recours à des techniciens en identification criminelle pour effectuer les prélèvements sur les zones de départ de feu et à des moyens aériens pour cartographier les incendies. Il s’agissait ensuite d’exploiter l’ensemble des éléments recueillis, notamment en confrontant les auditions des témoins et des personnes contrôlées par les gendarmes qui bouclaient la zone incendiée.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/faits-divers/incendie/feu-de-foret-a-bauge-un-incendiaire-ancien-jeune-sapeur-pompier-interpelle-et-juge-32647950-3373-11ed-8dd8-fdb9fa809eb1