Conducteur tué à Nice. Pour la mère de la victime, le policier « n’avait pas le droit de tirer »

logo Ouest France illustration Conducteur tué à Nice. Pour la mère de la victime, le policier « n’avait pas le droit de tirer »

Publié le 12/09/2022 15:18:03

La mère du jeune conducteur tué mercredi 7 septembre 2022 par un policier à Nice (Alpes-Maritimes) s’est confiée au « Parisien ». « Anéantie », elle estime que le fonctionnaire « n’avait pas le droit de tirer ».

Dans une interview donnée au Parisien , la mère du jeune Zied, tué par un policier à Nice (Alpes-Maritimes) mercredi 7 septembre 2022, estime que le coup de feu n’aurait jamais dû être tiré. « Aucun danger ne justifiait que l’on tue mon fils », a déclaré la mère du jeune homme de 24 ans touché à bout portant alors qu’il tentait de se soustraire à un contrôle.

C’est à la suite d’une course-poursuite qui s’est achevée dans le quartier ouest de Nice qu’un fonctionnaire de police de 23 ans a mortellement atteintle conducteur de la voiture volée, au thorax. Selon la mère de Zied, qui se dit « anéantie », la vidéo diffusée par Nice-Matin contredit les propos qu’ont pu tenir les syndicalistes policiers.

« Pour moi, le policier n’avait pas le droit de tirer. C’est comme s’il avait exécuté mon fils à bout portant », a déclaré la mère du jeune homme. Selon elle, la vidéo prouve qu’aucun policier ne risquait de se faire percuter par la voiture volée. C’est aussi ce qu’a récemment déclaré l’avocat membre de la Ligue des droits de l’Homme, Arié Alimi, au micro de RMC .

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/provence-alpes-cote-dazur/nice-06000/conducteur-tue-a-nice-pour-la-mere-de-la-victime-le-policier-n-avait-pas-le-droit-de-tirer-bcc4dba4-329b-11ed-b4ab-0e8c7f24bd55