Challans. Une journée pour sensibiliser et ouvrir le dialogue sur les violences faites aux femmes

logo Ouest France illustration Challans. Une journée pour sensibiliser et ouvrir le dialogue sur les violences faites aux femmes

Publié le 13/11/2022 17:00:22

Pour sensibiliser aux violences faites aux femmes, le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Challans (Vendée) et le Germaine Café iront à la rencontre des habitants dans les rues de la ville, vendredi 25 novembre 2022.

Après la mise en place du dispositif Éviction conjoint violent, en juillet 2022, avec l’ouverture d’un logement pour les personnes accusées de violences conjugales à Challans, la Ville continue son engagement contre les violences sexistes avec, en ligne de mire, la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Le vendredi 25 novembre, la mairie et le Centre communal d’action sociale (CCAS) se sont associés au Germaine Café pour sensibiliser les habitants aux violences contre les femmes. L’association, qui se définit comme un café mobile incubateur d’idées, ira à la rencontre des Challandais pour recueillir leur parole et échanger avec eux, sur les différentes aides auxquelles les victimes peuvent avoir accès.

Les sujets abordés au cours de la journée seront aussi divers que les publics rencontrés : « La lutte contre les violences faites aux femmes, ce n’est pas que les violences conjugales, ce sont aussi les violences sexistes, sexuelles, physiques ou morales », développe Gladys Potier.

Lire aussi : Violences faites aux femmes : une écoute en gendarmerie pour parler et en sortir

Ainsi, de 10 h à 12 h, le Germaine Café et des représentants du CCAS seront au marché, place Aristide-Briand. Ils seront également à la sortie du lycée Truffaut, de 11 h 45 à 13 h 30, puis au village Oasis et à la gare, de 14 h à 17 h. Différents lieux de rencontre, choisis pour « sensibiliser l’ensemble du public à ces questions, jeunes comme plus âgés ». Car les jeunes sont également victimes de violences conjugales ou sexuelles, mais aussi de harcèlement. « Les violences commencent dès tout petit, avec les violences intrafamiliales par exemple , illustre Marie-Noëlle Mandin, adjointe à l’enfance, la jeunesse et la famille. L a jeunesse est donc l’un de nos axes de sensibilisation . »

L’élue espère pérenniser ces actions de sensibilisation sur la durée et « pourquoi pas travailler avec les écoles », propose Gladys Potier, conseillère en économie sociale et familiale au CCAS de Challans.

À 18 h 30, le Germaine Café et les représentants du CCAS se réuniront à la Ferme de la Terrière pour une exposition des paroles recueillies lors de la journée. Ces témoignages serviront à la troupe de théâtre La Fabrique des gestes, une association d’éducation populaire nantaise, pour un théâtre forum, c’est-à-dire un spectacle de théâtre interactif dans lequel la troupe interpelle le public.

« La thématique est sensible avec beaucoup d’enjeux, constate Christelle Merniche, directrice du CCAS. Nous voulions donc une interaction avec le public, plus ludique qu’une conférence. Nous voulons que les spectateurs soient libres d’échanger avec la troupe. »

Pour préparer cet échange, La Fabrique des gestes propose un atelier-théâtre, mercredi 23 novembre, à 18 h 30, autour du thème des relations hommes-femmes. Les inscriptions sont possibles auprès du CCAS de Challans.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/challans-85300/challans-une-journee-pour-sensibiliser-et-ouvrir-le-dialogue-sur-les-violences-faites-aux-femmes-cf4e0e54-6053-11ed-8153-075575826619