Bordeaux : un réseau de prostitution de masseuses chinoises démantelé, un ancien élu RN impliqué

logo Le Parisien illustration Bordeaux : un réseau de prostitution de masseuses chinoises démantelé, un ancien élu RN impliqué

Publié le 29/04/2023 17:39:57

L’ancien élu frontiste, a été placé sous contrôle judiciaire avec paiement d’une forte caution. Le proxénète présumé, âgé de 31 ans, a été placé en détention provisoire à la prison de Gradignan.

Les allées et venues dans des appartements du centre de Bordeaux ont fini par attirer l’attention. Derrière les portes de ces appartements et autres salons de massages cachés, les policiers ont démantelé un réseau de prostitution de six masseuses chinoises dirigé par un proxénète lui aussi de nationalité chinoise.

L’ancien conseiller municipal et métropolitain Rassemblement national (RN), également candidat FN aux législatives à Bordeaux en 2012, François Jay, est également suspecté d’avoir participé à ce réseau de prostitution. Âgé de 69 ans, il a été arrêté car il était tout simplement le propriétaire des appartements où s’exerçait cette activité illégale.

Selon le quotidien régional Sud-Ouest, qui a révélé l’information, les deux hommes ont été mis en examen pour proxénétisme aggravé et blanchiment aggravé par concours habituel à une opération de placement, dissimulation ou conversion du produit d’un délit. Interpellés le 23 avril, les deux hommes ont été placés en garde à vue plus de soixante-douze heures au commissariat central avant d’être présentés à la justice.

200 000 euros en 6 mois

L’ancien élu frontiste, a été placé sous contrôle judiciaire avec paiement d’une forte caution. Le suspect chinois a été placé en détention provisoire à la prison de Gradignan. Les rencontres se faisaient via des annonces publiées sur des sites Internet. Ces salons de massage asiatiques proposaient des prestations « avec finition » qui ne laissaient pas de doute sur l’activité de ces derniers.

« L’enquête a mis en exergue la qualité de proxénète organisateur de l’un et la qualité de proxénète profiteur de l’autre, outre l’implication de trois autres individus proches du propriétaire qui décidaient de se mettre eux aussi à la location de biens personnels pour favoriser cette activité », indique ainsi le parquet à Sud Ouest. En effet, les perquisitions ont permis de saisir près de 50 000 euros en liquide et d’évaluer le produit de l’activité illicite de la prostitution à plus de 200 000 euros sur une période de six mois.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/bordeaux-un-reseau-de-prostitution-de-masseuses-chinoises-demantele-un-ancien-elu-rn-implique-29-04-2023-472H52KQNFFVLH52WG7S4FYJLY.php