Bâtiments effondrés à Lille : «On s’est rendus compte que l’immeuble avait bougé», raconte l’étudiant qui a donné l’alerte

logo Le Parisien illustration Bâtiments effondrés à Lille : «On s’est rendus compte que l’immeuble avait bougé», raconte l’étudiant qui a donné l’alerte

Publié le 13/11/2022 08:00:40

Quelques heures avant que deux immeubles ne s’écroulent dans le centre-ville, samedi matin, un jeune homme de 22 ans de retour de soirée avait donné l’alerte après avoir constaté d’inquiétantes dégradations dans son hall d’immeuble.

Deux immeubles se sont effondrés samedi matin au cœur de Lille, faisant au moins un mort, selon le dernier bilan. Les secours ont retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche le corps sans vie d’une victime dans les décombres. Le bilan humain aurait pu être nettement plus lourd : la plupart des habitants avaient pu être évacués grâce à l’alerte lancée par un locataire, quelques heures plus tôt.

Thibault Lemay, 22 ans, revenait d’une soirée chez des amis vers 3 heures du matin quand il a constaté, une fois arrivé dans son immeuble, des dégradations touchant l’un des murs du hall. Ce dernier est entrouvert et gondolé, selon des photos prises et postées sur les réseaux par un voisin du même immeuble, rue Pierre-Mauroy.

« On se rend compte que l’immeuble a bougé »

« Je vais voir mes deux colocataires, on se rend compte que l’immeuble a bougé car on n’arrivait plus à ouvrir la porte tout en haut et on entendait des gravats tomber », a expliqué Thibault à nos confrères de France Bleu Nord. Tous âgés d’une vingtaine d’années, les trois colocataires discutent alors des dégradations. « On se pose et on essaie d’être pragmatique et très vite on prend la décision de prévenir les secours », a indiqué cet étudiant en informatique industriel.

Une fois prévenus, les sapeurs-pompiers débarquent en dix minutes. « En moins de trente minutes, tout le monde était évacué », a-t-il précisé. Le choc est toutefois réel pour le jeune homme : « Quand je suis parti de chez moi à 20 heures, il n’y avait pas de signe que ça allait arriver. »

« Ce mec-là m’a sauvé la vie ! »

Selon un voisin contacté par la radio locale, un ravalement de façade était en cours. « Puisqu’il y avait les travaux en même temps, c’est difficile de se sentir alarmé par ce genre de signe, qui était très bénin, c’est en tout cas ce que je pensais », a expliqué Benjamin Lopard, locataire vivant dans le même immeuble. « C’est un bâtiment vieux, les choses bougent un peu, ma porte d’entrée frottait, mais on se dit que c’est normal et que c’est le charme de l’ancien ! », a-t-il ajouté.

Au passage, ce trentenaire a tenu à féliciter le courage de son voisin, qui a alerté les secours. « Il a eu la lucidité d’alerter les pompiers plutôt que de se dire qu’il allait se coucher et qu’il verrait ça le lendemain ! », souligne-t-il. « Je crois qu’il fait partie des personnes que j’ai saluées en partant, sans savoir que ce mec-là m’avait sauvé la vie ! Je sens comme une vraie nécessité de prendre contact avec lui. »

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/batiments-effondres-a-lille-on-entendait-des-gravats-tomber-raconte-letudiant-qui-a-donne-lalerte-13-11-2022-4W4HXAZZWNDV3KUS3CCCA3TFBU.php