Aube : l’homme soupçonné d’avoir frappé ses jumeaux de 11 ans avec une hache a été interpellé

logo Le Parisien illustration Aube : l’homme soupçonné d’avoir frappé ses jumeaux de 11 ans avec une hache a été interpellé

Publié le 09/01/2023 14:02:49

Le père de famille se serait attaqué à ses enfants avec une petite hache, aurait blessé son ex-compagne puis aurait tenté d’incendier la maison, vendredi soir à Montreuil-sur-Barse.

Il est recherché depuis vendredi soir. Un père de famille de 46 ans est activement recherché par les forces de l’ordre depuis qu’il est soupçonné d’avoir attaqué ses jumeaux de 11 ans et leur mère à Montreuil-sur-Barse (Aube), selon une information de l’Est Éclair confirmée au Parisien ce lundi par le parquet de Troyes.

Samedi soir, une mère de famille contacte les services de gendarmerie et appelle ses voisins au secours : son ex-compagnon et père de ses deux garçons s’est introduit dans leur maison et s’en est pris aux jumeaux à l’aide d’une arme blanche « qui pourrait être une petite hache », selon Julie Bernier, procureure de la République de Troyes. Une enquête pour « triple tentative d’homicide » et « destruction de bien » a été ouverte.

Les garçons essuient des « coups multiples » et « souffrent de blessures profondes ». Leur pronostic vital n’est cependant pas engagé. Leur mère, qui a tenté de s’interposer entre son ex-compagnon et les jumeaux, présente des blessures plus légères.

Des traces de sang dans la voiture

À leur arrivée, les gendarmes découvrent qu’un incendie a débuté dans la maison de Montreuil-sur-Barse. Le père est soupçonné d’avoir mis le feu au logement pour pouvoir assurer sa fuite. Lorsque le feu est circonscrit, l’auteur de l’agression est introuvable. Un important dispositif de recherches -50 enquêteurs et gendarmes sur le terrain- est alors déployé.

Ces recherches permettent de retrouver la voiture du suspect à quelques kilomètres des lieux de l’agression. Des traces de sang sont découvertes à l’intérieur de l’habitacle. Mais la voiture est abandonnée, ce qui laisse penser que l’homme est parti à pied. D’autres traces de sang sont par ailleurs découvertes sur ce que le parquet de Troyes appelle « un itinéraire de fuite ».

Une piste suivie par les chiens de la gendarmerie, mais ces derniers la perdent finalement. Ce lundi en début d’après-midi, l’homme était toujours recherché par les gendarmes. Un appel à témoins a été diffusé ce week-end pour retrouver le suspect. Il y est demandé de contacter la gendarmerie au 06.43.77.24.09.

Une plainte pour « violences légères »

Le père de famille n’a jamais été condamné par la justice. Mais en août 2022, toujours dans le contexte de leur séparation, son ex-compagne dépose plainte pour des « violences légères ». L’homme avait répondu à sa convocation par le parquet en octobre 2022, et cette procédure avait fait l’objet d’une « composition pénale », une sorte d’arrangement avec le parquet qui propose au suspect plusieurs sanctions, comme la réparation de son préjudice.

Depuis, le quadragénaire n’avait plus fait parler de lui. Récemment, son ex-compagne, à qui il n’était pas marié, avait sollicité le Juge aux affaires familiales (JAF) pour « fixer » les modalités de la garde des enfants. Selon nos informations, la mère n’avait pas l’intention de l’empêcher de voir les jumeaux mais d’organiser le droit de garde.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/aube-un-homme-recherche-apres-avoir-frappe-ses-jumeaux-de-11-ans-avec-une-hache-09-01-2023-ORPESQ225BCOHHZ6EJB555EMEU.php