Affaire des sondages de l’Elysée : un an de prison dont six mois ferme requis contre Claude Guéant

logo Le Parisien illustration Affaire des sondages de l’Elysée : un an de prison dont six mois ferme requis contre Claude Guéant

Publié le 09/11/2021 19:09:19

Le ministère public a par ailleurs demandé une peine de deux ans d’emprisonnement dont un an ferme et 100 000 euros d’amende contre l’ex-conseiller Patrick Buisson.

L’affaire dite des sondages de l’Élysée est tout proche de son épilogue. Plusieurs anciens collaborateurs de Nicolas Sarkozy – son ancien secrétaire général Claude Guéant et son ex-directrice de cabinet Emmanuelle Mignon notamment – mais aussi Patrick Buisson et Pierre Giacometti comparaissent devant le tribunal correctionnel de Paris depuis plusieurs semaines.

Le parquet national financier a requis mardi au procès des sondages de l’Élysée un an d’emprisonnement dont six mois ferme à l’encontre de l’ancien secrétaire général de la présidence Claude Guéant, jugé pour favoritisme et détournement de fonds publics par négligence. Le ministère public a par ailleurs demandé une peine de deux ans d’emprisonnement dont un an ferme et 100 000 euros d’amende contre l’ex-conseiller Patrick Buisson, ainsi que 550 000 euros d’amende pour ses deux sociétés.

L’ancien chef de l’État, Nicolas Sarkozy, récemment condamné dans les dossiers Bismuth et Bygmalion, n’a jamais été poursuivi dans ce dossier en raison de son immunité présidentielle. L’affaire porte sur des soupçons de favoritisme et recel et de détournement de fonds publics. Au total, cinq personnes physiques et quatre personnes morales sont renvoyées. Tous les prévenus clament leur innocence.

Crédits image et texte : Le Parisien©
Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-des-sondages-de-lelysee-un-an-de-prison-dont-six-mois-ferme-requis-contre-claude-gueant-09-11-2021-YUFYDF3PKJHLXISI4LU4WE5HCE.php