Accusé d’avoir gardé ses chiens dans « des conditions catastrophiques », un homme jugé à Castres

logo Ouest France illustration Accusé d’avoir gardé ses chiens dans « des conditions catastrophiques », un homme jugé à Castres

Publié le 12/09/2022 11:48:39

Un homme doit comparaître ce lundi 12 septembre 2022 devant le tribunal de Castres (Tarn) pour des faits de maltraitance sur plusieurs de ses chiens. Ce chasseur a fait l’objet de nombreux signalements depuis 2019 et l’association de protection des animaux Stéphane Lamart a finalement porté plainte en mai 2021.

Un homme doit comparaître ce lundi 12 septembre 2022 devant le tribunal de Castres (Tarn) pour des faits de maltraitance animale. Depuis plus de deux ans, ce chasseur fait l’objet de signalements dénonçant les conditions de vie de ses huit chiens, rapporte Actu.fr . Les animaux étaient d’abord enfermés à Albine, puis à Aiguefonde. L’association de défense des animaux Stéphane Lamart serait intervenue dès 2019 pour établir un dialogue avec le propriétaire.

Une enquêtrice de cette même association avait fini par se rendre sur place le 1er décembre 2020. Elle « mentionne des conditions catastrophiques et témoigne d’une odeur immonde », a indiqué l’association, citée par Actu.fr.

Toujours selon l’organisme de protection des animaux, les chiens évoluaient dans des enclos insalubres, au milieu d’excréments, sans nourriture, en plein soleil. En février 2021, une femme avait signalé la découverte d’un chien mort et les gendarmes s’étaient rendus sur place. Ces derniers étaient effectivement tombés sur la dépouille de l’animal.

L’association a finalement porté plainte contre le propriétaire des chiens le 18 mai 2021. Une première audience devait avoir lieu le 23 mai 2022 mais elle a été renvoyée après un problème administratif. En attendant, les chiens vivraient toujours dans les mêmes conditions. Lors de l’audience, l’association compte demander une intervention au plus vite.

Son avocat, Maître Patrice Grillon, précise ne pas faire « un procès aux chasseurs, ni à la chasse ». « Le propriétaire est ici un chasseur, mais cela n’a aucune incidence sur l’affaire », a-t-il déclaré.

Crédits image et texte : Ouest France©
Source : https://www.ouest-france.fr/region-occitanie/aiguefonde-81200/accuse-d-avoir-garde-ses-chiens-dans-des-conditions-catastrophiques-un-homme-juge-a-castres-87c34f3e-327e-11ed-b4ab-0e8c7f24bd55